Préjugés sur le bonheur

Une définition

Selon le dictionnaire Larousse, le Bien-être est un état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit.définition

C’est donc une sensation abstraite et subjective qui est créée par l’association du bien-être physique (santé), et du bien-être psychologique (finances, profession, sentiments).

Nous pouvons donc décider d’être plus heureux et être acteur de notre bonheur.

Nous pensons que le bonheur d’une vie heureuse est le résultat d’une succession de petits moments de bien-être au quotidien.

Partant de ce principe, nous souhaitons à travers ce blog vous proposer de petits articles / exercices faciles à appliquer et particulièrement efficaces afin d’accroître votre sensation de bien-être et ainsi le niveau de bonheur dans votre vie.

Nos préjugés

Avant toute chose, faisons un point sur nos préjugés en matière de bonheur et de bien-être.

Voici une liste d’affirmations issues du « petit cahier d’exercices d’entrainement au bonheur » de Yves-Alexandre Thalmann, que nous avons trouvées très intéressantes et que nous vous proposons :

  • « Les grands gagnants du loto (plus d’1 million d’euros) sont durablement plus heureux.
  • Le bien-être est plus une question de sérénité de l’esprit que de moments de joie.
  • La beauté est source de bien-être »Qu’en pensez-vous ?

Ce que le bonheur n’est pas

De nombreuses études ont démontré que le bonheur ne dépend pas :

  • De la possession matérielle (richesse, gros salaire, villa, bateau, véhicule de luxe, bijoux etc…) Le dicton « L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue » est donc vrai. Etre riche ne nous rendra donc pas plus heureux, à conditions toutefois de pouvoir subvenir aux besoins primaires (nourriture, logement, sécurité…)
  • Du statut social (diplômes). Avoir un QI au-dessus de la moyenne et être plus intelligent que les autres n’aident pas à être plus heureux.
  • De la beauté physique : Les personnes les plus attirantes ne sont pas les plus heureuses. Vous ne sentirez pas un mieux-être en étant plus beau ou belle, mais en vous acceptant et en vous aimant comme vous êtes.
  • De la santé. Etonnement, même les personnes qui ont une santé précaire arrivent à se sentir heureuses.Selon une étude :En 1940, les Américains évaluaient leur satisfaction générale dans la vie à 7,5 / 10.A cette époque, un tiers des foyers n’avaient ni l’eau courante, ni toilettes intérieures, ni douche et seule la moitié possédait un chauffage central.De nos jours, malgré les lave-vaisselle, micro-ondes, lave-linge, écrans plats ordinateurs etc… le score actuel de satisfaction des Américains est de 7.2 !

 

Le bonheur n’est pas de posséder

Conclusion :

Le plaisir de vivre, le bien-être et le bonheur n’ont donc rien à voir avec l’idéal de consommation de masse que nous imposent sans cesse les publicités.

Notre expérience de voyage autour du Monde nous a ouvert les yeux et nous a permis de nous rendre compte que bien des gens étaient plus heureux que nous alors qu’ils ne possédaient quasiment rien.

Le fait de posséder des valeurs nous rend méfiant des autres, nous sommes effrayés à l’idée de pouvoir les perdre; résultat, nous n’ouvrons pas notre porte aux gens facilement et nous nous renfermons.

Frank Lloy Wright :

« Bien des gens riches ne sont guère plus que les gardiens de ce qu’ils possèdent »

 

Votre moment de bien être est une réflexion :

Quelle est votre conception du bonheur ?

Partagez votre réflexion dans les commentaires !

A très vite, et…prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *